Ciment

ciment-industrie

Une industrie historique et énergivore

L'industrie du ciment, particulièrement énergivore et émettrice de gaz à effet de serre, est soumise à des contraintes légales et environnementales strictes.

Hors, le processus de fabrication du ciment est complexe et les besoins en combustible et en électricité dépendent de nombreux facteurs  qui compliquent l’optimisation énergétique des sites :

  • Méthode de fabrication
  • Composition chimique
  • Qualité (granulométrie notamment)
  • Combustibles
  • Qualité des matières premières

Vous souhaitez optimiser votre performance énergétique ? Le digital peut vous aider.

 

Des équipements et utilités énergivores

> four rotatif (inc. préchauffage et production de froid)

> broyeurs

> compresseurs d'air

AI-picto

 

 

Digitaliser pour un pilotage énergétique optimal

Déployer une solution digitale dans votre cimenterie peut vous aider à réduire votre consommation énergétique et votre impact carbone tout en assurant la pérennité des savoir-faire et la qualité de la production.

La solution METRON collecte, stocke et agrège vos données internes mais aussi les données externes comme la météo et les prix du marché de l’énergie afin de réduire votre facture énergétique. 

Bénéfices :

  • une vue holistique et des tableaux de bord personnalisés ;
  • un contrôle de la qualité des produits cimentiers et de la consommation d’énergie grâce aux KPI définis ;
  • des rapports de dysfonctionnement et alertes automatiques en cas de détection de dérives ;
  • des prévisions de production en fonction des prix de l’énergie. 

Des actions d’optimisations peuvent également vous être suggérées, pour réduire par exemple la consommation électrique des broyeurs ou optimiser le mix énergétique et s’inscrire dans une démarche de performance énergétique long terme.

 

 

Quelques exemples de données collectées : 

 

  • PRODUCTION
    (planning, type de produit)
  • CONSOMMATIONS D'ÉNERGIE
    (tous les fluides)
  • INFORMATIONS OPÉRATIONNELLES 
    (intensités broyeurs, températures fours, etc.)

  • CONTRAINTES RÈGLEMENTAIRES 
    (analyses de fumées : NOx, Sox, etc.)

 

 

Voir l'étude de cas

 

Cimentier I BRÉSIL 

Pour bien amener le sujet il faudrait ajouter des choses dans la partie contextuelle sur la flexibilité du process.
-> Le process de broyage présente des flexibilités opérationnelles qui peuvent permettre d'optimiser les courbes de consommation de l'usine. On parle alors d'optimisation de Demand Side Management.

La digitalisation, pour une économie de 78K$ en 1 an

Dans cette cimenterie brésilienne très digitalisée, trois broyeurs sont utilisés pour produire trois types de ciment, avec une production totale de 807 000 tonnes par an.

La cimenterie souhaitait répondre à un double objectif : optimiser l'efficacité des broyeurs et planifier leur production en fonction des prix du marché.

C’est chose faite grâce au déploiement de notre système d’Energy Management digitalisé qui a apporté : une vue holistique de l’usine, des tableaux de bord personnalisés grâce à la prise en compte de tous les facteurs d’influence pour un gain de temps, une réduction des coûts et une meilleure collaboration. 

A la clé ? Des économies d’énergie estimées à 1 800 MWh par an pour les trois broyeurs, ce qui correspond à une réduction prévue de 78 000 $ sur la facture d’électricité annuelle. 

En plus des gains obtenus grâce à l’amélioration  de l’efficacité énergétique, le site bénéficie d’une solution de Demand Side Management, qui lui permet également d’optimiser son planning au regard du prix de l’énergie.

IMG Full width