Verre

verre_usecase_505x340

Un secteur énergivore

L'industrie verrière est une grande consommatrice d'énergie. Qu’il s’agisse de verre plat ou de verre creux, la première étape consiste à fondre le verre dans un four. Les procédés de formage en aval du four nécessitent de maîtriser les températures en différents points à l’aide de brûleurs et de ventilateurs.

Conséquence : des factures énergétiques élevées impactant directement votre coût de production (en moyenne, 7 à 20%).

Vous souhaitez améliorer votre performance énergétique ? Des solutions existent !

Digitalisez pour réduire les consommations

La plateforme d’intelligence énergétique METRON digitalise et contextualise l’ensemble de vos données influentes afin de rendre votre usine plus transparente.

Arrive ensuite la phase de modélisation de vos équipements (fours, etc.) en fonction de leurs différentes conditions d’utilisation. Le modèle de consommation peut également tenir compte du contexte de production, des prix de l’énergie ou encore de l’impact d’un changement de réfractaire au jour le jour. 

La plateforme émet ainsi des suggestions éclairées et quotidiennes, pour optimiser le réglage de vos équipements en fonction de vos objectifs de production. Vous disposez d’un meilleur contrôle de votre procédé de fabrication afin d’améliorer continuellement l’homogénéité et la qualité de vos produits.

Exemples de données collectées dans l'industrie du verre

  • Production (tonnage, type de verre, etc)
  • Répartition de la puissance sur les différents brûleurs
  • Calcin
  • Température des différentes zones
  • Hygrométrie
  • Paramètres métiers et opérationnels (planning de production, qualité souhaitée, prévention des bulles dans le verre, disponibilité des matières premières).

Voir l'étude de cas

Verre | France

Réduire sa facture énergétique de 250K€ en 1 an par l’optimisation de fours verriers 

L’un des principaux producteurs français de flacons en verre creux souhaitait optimiser les performances énergétiques de son procédé industriel sans investissement.

La solution METRON lui a permis de digitaliser et contextualiser ses données en prenant en compte tous les facteurs d’influence, puis de modéliser le périmètre à optimiser : les fours verriers. 

L’industriel bénéficie désormais d’un monitoring en temps réel, d’un contrôle accentué de ses paramètres flexibles et d’alertes en cas de dérives. Il reçoit également des suggestions d’optimisation pour le réglage de ses fours en fonction des objectifs de production.  

Le résultat ? 10 GWh d’économies d’électricité en 1 an, ce qui équivaut à 250 000€ de gain sur sa facture énergétique, ainsi qu’une réduction de ses émissions carbone de 1,900 tonnes par an.

Glass industry energy managers